:: ...A Perpette :: Asie :: Japon :: Osaka :: Université Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Please // Yasu
avatar
Libre :




Messages : 17
pay attention to the class please
どうぞ
☆ Yasu & Yōzei ☆


Déjà installé dans l'amphithéâtre où je vais faire un cours d'Histoire féodale, je trie quelques travaux que des élèves -volontaires- d'autres classes m'ont déjà rendu. Certains sont de vrais passionnés d'Histoire, d'autres un peu moins. Et j'ai bien pour but de faire aimer l'Histoire à ceux qui ont quelques difficultés, pour qu'ils ne voient pas que ça comme la matière où ils sont « nuls ». De nos jours les élèves ont beaucoup trop peu confiance en eux, et c'est désolant. C'est donc pour ça que je leur demande s'ils veulent que je ramasse leur boulot, ou alors qu'ils me l'envoient, en espérant voir quelques un des « plus faibles » se décider à avoir confiance en eux plus tard dans l'année.

Gardant le regard baissé sur mon boulot jusqu'à ce que ça soit finalement l'heure du cours, je jette un coup d’œil, vérifiant que la majorité des élèves sont là, avant de ranger mes feuilles dans un coin du bureau, me levant de ma chaise. Je remonte les manches de ma chemise blanche, avant de m'appuyer contre le bureau, croisant mes bras sur mon torse, comme à mon habitude. Je me sens plutôt confiant aujourd'hui. J'espère réussir à continuer de leur faire bonne impression, j'ai même sorti la petite chemise blanche -ouais bon, ouverte de quelques boutons, pour pouvoir apercevoir mon tatouage-. Je jette un regard à quelques élèves avant de les saluer et de commencer mon cours.

Nous sommes toujours en train de parler de l'époque féodale en son ensemble, avant de pouvoir parler de choses plus spécifiques et de moments plus spécifiques en détails. Me baladant dans l'amphithéâtre tout en continuant de parler, et utilisant mes supports visuels, je finis par me replacer contre le bureau. Je pense qu'ils ont compris que c'est l'endroit où je me pose quand je veux poser des questions. Mon regard balaye la salle, et une seule tête n'est pas relevée. Tanaka, dont je ne connais toujours pas le prénom mais c'est pas grave, qui est toujours sur sa feuille. Probablement à écrire des détails que je n'ai pas cité.

- Monsieur Tanaka, pouvez-vous me donner le nom du premier empereur de l'époque féodale ? Et peut-être, quelques détails sur lui que vous connaîtriez ?

Mar 25 Sep - 20:52
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 12
pay attention to the class please
どうぞ
☆ Yasu & Yōzei ☆


Je suis assis dans l'amphithéâtre à une place qui commence à devenir ma place habituelle. C'est à dire au troisième rang, côté rangée, à gauche. Je viens d'arriver et sors mes feuilles et stylos. Je suis un peu en avance et en profite pour mettre de l'ordre sur ma table avant de me mettre à rêvasser. Je regarde notre professeur, assis à son bureau. Sa chemise est légèrement ouverte et je me demande à quoi peut ressembler son tatouage. Simple curiosité.

Le cours commence et je prends comme à mon habitude note du cours, ajoutant des remarques personnelles. Le nez rivé sur ma feuille, je ne relève que rarement les yeux sur le prof ou le cours au tableau. Je passe une main dans mes cheveux et remonte les manches de ma chemise -j'en porte une bleue claire aujourd'hui.

- Monsieur Tanaka, pouvez-vous me donner le nom du premier empereur de l'époque féodale ? Et peut-être, quelques détails sur lui que vous connaîtriez ?

Je relève rapidement la tête. C'est bien à moi qu'il parle ? Il me regarde, j'imagine donc que oui. Je pose mon stylo et me redresse sur ma chaise, essayant de paraître un minimum sérieux. Je cherche rarement à répondre aux questions posées en cours, à part celle qui me semble les plus difficiles (j'aime le défi), mais ne rechigne pas pour autant à répondre à celles posées.

- Il s'agit de l'empereur Tsuchimikado. En 1198 son père abdique, il monte alors sur le trône. En 1210 il est forcé d'abdiquer par son père. Après la guerre de Jōkyū il est banni dans la province de Tosa.

J'observe monsieur Katahito, attendant une approbation ou une demande supplémentaire. Je pense ma réponse correcte, j'en suis convaincu même, mais ce n'est pas une raison pour paraître mal-poli à tout de suite retourner sur ma feuille. J'attrape mon stylo, le faisant tourner entre mes doigts, mon regard toujours planté dans celui de notre professeur.  

Mer 26 Sep - 21:49
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Libre :




Messages : 17
pay attention to the class please
どうぞ
☆ Yasu & Yōzei ☆


Mon regard posé sur le jeune homme qui décide enfin de relever la tête, je suis un minimum satisfait. Il sait que j’existe, et il sait qu’il est actuellement en cours. Je ne doute pas de l’intention qu’il est susceptible de porter à mon cours, mais j’apprécie ne pas être totalement ignoré par mes élèves. Ce que Monsieur Tanaka semble faire. Son visage n’est jamais relevé de sa feuille, et je ne doute pas de la potentielle peine que je pourrais ressentir en essayant de le reconnaître dans une foule : je ne sais pas à quoi il ressemble.

Mais voilà que le jeune homme reconnaît son nom, et un sourire léger étire mes lèvres. Enfin. Le voilà. Un jeune homme, non pas un adolescent, ni un adulte, le parfait mélange entre innocence et maturité. Ses cheveux blonds semblent doux, et ses yeux sont sombres. Son innocence semble intouchée, comme s’il n’avait pas encore vécu toutes les duretés de ce monde. Et pourtant, une lueur, lointaine mais présente, me donne l’impression que si : il a déjà souffert. Je ne sais comment. Je ne sais pourquoi. Mais sa vie ne semble pas avoir toujours été simple.

- Il s'agit de l'empereur Tsuchimikado. En 1198 son père abdique, il monte alors sur le trône. En 1210 il est forcé d'abdiquer par son père. Après la guerre de Jōkyū il est banni dans la province de Tosa.

Je me retrouve bien vite sorti de mes rêveries quand sa voix parvient à mes oreilles. Voix que je n’avais jamais entendu auparavant, mais qui sonne agréablement à mes oreilles. Douce. Sa voix est douce. Tout est doux chez lui, et je ne saurais dire pourquoi. Et ce n’est pas le but. Je suis son professeur, et je ne suis pas là pour une séance de psychologie, et encore moins pour le détailler comme je le fais depuis quelques minutes déjà.

- C’est exact. Est-ce que vous avez quelques connaissances sur la révolte de Jōkyū ?

Je veux voir jusqu’où je peux l’emmener. Je veux découvrir la limite de ses connaissances, la limite de son savoir. Voir ce que je pourrais lui apporter, plutôt que de lui répéter des choses dont il a déjà connaissance. Cet élève m’intrigue, bien plus qu’il ne devrait le faire.

Jeu 27 Sep - 14:24
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 12
pay attention to the class please
どうぞ
☆ Yasu & Yōzei ☆


Je réponds à la question du professeur par deux trois trucs que je connais sur le-dit empereur. Cette question me semble une formalité, pourtant je sens le regard de quelques étudiants se poser sur moi. Quoi, j'ai dit une grosse connerie ? Je garde mon regard sur celui de l'homme qui m'a posé la question, me retenant d'esquisser un sourire à la vue du sien. J'ai pas envie qu'il croit que je me fous de sa gueule. Il est plus agréable à regarder que je ne l'imaginais. En même temps, je ne l'ai pas regardé beaucoup depuis le début des cours. C'est dommage. Enfin, disons que ça n'a rien de déplaisant quoi.

- C’est exact. Est-ce que vous avez quelques connaissances sur la révolte de Jōkyū ?

Je réfléchis une seconde à quelles informations je vais donner. Les essentielles évidement. Je forme ma phrase dans ma tête, vérifiant mentalement que mes informations sont exactes. Ou du moins que je le pense.

- C'est une guerre qui date du début de l'Époque de Kamakura. Elle voit s'affronter les forces de l'empereur retiré Go-Toba et les shikken du shogunat de Kamakura, le clan Hōjō, que l'ancien empereur essaie de renverser. Suite à cette révolte, Go-Taba et ses fils sont exilés. C'est l'un de ses neveu qui monte sur le trône, les descendants de Go-Taba son ainsi écartés de la lignée impériale.

Pourquoi il y a un blanc là ? Je sens beaucoup trop de regards posés sur moi, tout comme je sens le bout de mes oreilles qui commence à rougir. Je regarde Monsieur Katahito, attendant une réponse de sa part. Entre mes doigts je fais tourner mon stylo, pour essayer de m'occuper l'esprit.

Jeu 27 Sep - 21:07
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Libre :




Messages : 17
pay attention to the class please
どうぞ
☆ Yasu & Yōzei ☆


Tenter de voir jusqu'où je peux emmener ce garçon ne me semble pas être une mauvaise idée. Seulement, le lieu et la situation ne correspondent pas vraiment à ce que je souhaite faire. Si je veux voir toutes les connaissances de Monsieur Tanaka, il ne se fera que mal regardé par les autres élèves ici. C'est comme ça, et ça l'a toujours été. Les gens passionnés ou intéressés sont toujours jugés, c'est triste, mais c'est comme ça. J'ai été élève avant eux et je sais comment ça se passe, et je fais au mieux pour que ça n'arrive pas à mes élèves.

- C'est une guerre qui date du début de l'Époque de Kamakura. Elle voit s'affronter les forces de l'empereur retiré Go-Toba et les shikken du shogunat de Kamakura, le clan Hōjō, que l'ancien empereur essaie de renverser. Suite à cette révolte, Go-Taba et ses fils sont exilés. C'est l'un de ses neveu qui monte sur le trône, les descendants de Go-Taba son ainsi écartés de la lignée impériale.

Je contiens mon sourire du mieux que je peux, ne laissant apparaître qu'un visage impassible face à cette réponse, et j'acquiesce simplement. Je trouve que je montre bien trop facilement ma satisfaction ou mon insatisfaction depuis cette rentrée, et ce n'est pas vraiment quelque chose que j'apprécie. Être trop transparent, c'est quelque chose que je dois être dans ma sphère personnelle, non pas dans ma sphère professionnelle. J'acquiesce donc simplement, gardant mon regard planté sur le jeune homme.

- C'est exact.

Je me détourne finalement, reposant mon regard sur l'ensemble de la classe, reprenant simplement mon cours en m'appuyant sur quelques notions que Tanaka a relevé. Je n'ai pas envie de lui donner l'impression que je m'acharne sur lui, et je n'ai pas envie qu'il soit nommé comme mon « préféré » ou comme « intello ». Je n'ai jamais de préférence face à mes élèves, et ça ne va pas commencer aujourd'hui. Je continue simplement le cours en interrogeant quelques autres personnes, et en expliquant quelques autres notions importantes.

Dim 30 Sep - 11:39
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 12
pay attention to the class please
どうぞ
☆ Yasu & Yōzei ☆


J'observe le professeur, attendant qu'il me pose une autre question ou qu'il se désintéresse de moi. Ce qu'il finit par faire, fort heureusement.

- C'est exact.

Je souffle doucement, baissant mes yeux sur ma feuille. Ce n'est pas que je n'aime pas répondre aux questions que l'on me pose, au contraire cela ne me dérange pas du tout. C'est juste que sentir les yeux de quelques élèves sur moi ne me met pas très à l'aise. Heureusement, monsieur Katahito n'a pas l'air de vouloir s'acharner sur moi. Le cours continue donc tranquillement et je prends autant de notes que nécessaire. Je relève cependant plus régulièrement le regard, pour observer l'homme qui nous donne cours. Il est agréable à regarder. Quoi ?

Dim 7 Oct - 14:08
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: