:: ...A Perpette :: Londres Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Les meilleures choses arrivent par hasard || Apsara
avatar
Libre :


Messages : 23
Les meilleures choses arrivent par hasard
Apsara & Helen
Assise dans un canapé de la boite de nuit que j’ai l’habitude de fréquenter, j’observe les gens autour de moi. Je suis en compagnie d’un groupe « d’amis » (plutôt des potes voir des connaissances pour moi, mais pas pour eux), pour fêter l’anniversaire de l’un deux. On est installés à l’étage de la boîte de nuit, occupant tout un côté de cette mezzanine avec une vue intéressante sur la piste de danse et toutes ces personnes qui se déhanchent. C’est un anniversaire digne de ce nom, avec pas mal de personnes mais pas de trop pour toutes les connaître, de l’alcool à flot, des clopes, des joints -que j’ai moi même fournis- pour ceux qui fument ces trucs, et les gars ont même réussi à faire rentrer des strip-teaseuses (et plus si affinités et moyennant finance). Je vide ma canette de bière en continuant de mater les danseuses sur leur barres de pole-dance. Elles sont là, alors autant profiter de la vue. Je me lève pour aller chercher une bière dans un carton et me dirige vers la rambarde, m’y accoudant. De là on peut admirer la vue et tous ces corps qui se trémoussent.

Ce soir j’avais prévu d’aller « manger ». Par « manger » j’entends : attirer un homme dehors en lui promettant ce que tout chien veut, l’entraîner dans un coin des bois que je connais et le noyer. Aspirer son dernier souffle. Reprendre le mien. Prolonger ma vie déjà trop longue et contempler un énième cadavre flottant sur les eaux. Mais toujours avec un semblant de justice, en choisissant un homme en couple ou battant sa femme ou quelque chose dans le genre. Pas facile à trouver au milieu d’une boîte de nuit me direz vous… Mais j’ai comme un sixième sens pour ça. Je les flaire à bonne distance. Comme cet homme accoudé au bar, verre d’alcool à la main, observant la piste de danse. Et de temps en temps regardant des messages sur l’écran de verrouillage de son téléphone avant de le ranger nerveusement. Quelque chose le met mal à l’aise, sûrement sa femme lui demandant pour combien de temps il en a encore au travail. Sans m’en rendre compte je fixe cet homme depuis un moment, en buvant ma bière, scrutant le moindre de ses gestes, l’appétit montant en moi. J’ai envie de me nourrir. J’en ai besoin. Mon corps va sûrement me le réclamer d’ici un jour ou deux, autant prendre les devant.

Je sursaute et me tire subitement de mes pensées lorsque quelques un de mes potes arrivent autour de moi. Ils se sont mis bien et sentent déjà l’alcool. Pas assez pour les bourrer, juste pour les rendre plus joyeux. J’en suis pas encore là. J’ai bu que quelques bières et un verre ou deux de vodka. En plusieurs centaines d’années de vie, on tient l’alcool mieux que personne. Oui, une cuite me coûte cher. Je me demande ce qu’amène ces grands gamins à ma rencontre et sourit en regardant celui qui est le plus leader de la bande. Il ne vient pas me parler juste pour faire la causette, intuition féminine. Et aussi le fait qu’il ait deux shots dans les mains, dont un pour moi.

- Qu’est ce que t’as derrière la tête toi ?

Il me désigne une fille accoudée au bar, à côté de l’homme que je regardais. Il me demande si c’est elle que je regardais depuis si longtemps et je lui dis que oui, même si je ne l’avais pas remarquée. Je l’écoute me présenter son plan, rigolant quand il a fini.

- Faudra penser à grandir toi un jour.

Je me saisis du shot qu’il me tend, trinque avec lui et boit cul sec l’alcool qui me brûle la gorge. Ouais, je viens de faire un pari avec ce gosse. Pas le genre de pari qui risque de me coûter cher du moins. Je lui dois un pack de bière si je roule pas une pelle à la nana qu’il m’a montré. Jeu d’enfant selon moi mais ça peut être amusant. Je finis ma bière, abandonnant ma canette sur une table, me dirigeant vers l’escalier descendant vers l’étage inférieur, non sans jeter un œil (ou plutôt les deux) sur les femmes très peu vêtues se baladant ici.

Après m’être frayée un passage parmi la foule, j’arrive au bar. Jetant un œil à l’étage je remarque les potes m’ayant proposé le pari m’encourageant d’un pouce en l’air et je souris à cette vision. Je commande deux cocktails au barman, lui demandant d’en apporter un à la jeune femme. Je bois une gorgée du miens en attendant sa réaction. Ça me donne l’occasion de la détailler, observer ses cheveux longs, ses yeux bridés, son visage agréable, ses habits. Je jette un coup d’œil aux miens, passant une main sur mon débardeur noir afin de le lisser, je réajuste mon jean noir délavé et troué, tourne une fois mes bracelets de cuir autour de mon poignet, touche ma chaîne et ses pendentifs cachés sous mon haut par habitude. Je me dirige vers elle, ne cessant de la regarder, en faisant le tour du bar, mon verre à la main. Je passe devant l’homme que j’avais repéré, me disant que mon dîner allait sûrement me glisser entre les griffes ce soir. J’arrive à côté de la jeune femme, sourire aux lèvres et pose mon verre sur le bar, ainsi qu’un coude m’accoudant nonchalamment, tourné vers mon pari.

- Salut, je suis Helen. Santé.

Je lève légèrement mon verre vers elle avant d’en boire une gorgée. Finalement ce pari n’est pas si débile que ça. Cette fille est vraiment jolie et je ne suis pas contre l’embrasser.
Code by Silver Lungs
Jeu 10 Aoû - 21:42
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Libre :






Baguette magique : 31,9 cm - Bois de Charme - Crin de licorne
Messages : 11
Les meilleures choses arrivent par hasard
Apsara & Helen
Je soupire à peine ayant fait un pas dans la boîte de nuit. Pourquoi suis-je là si je ne suis pas motivée ? Une des raisons principales est le fait que j'ai été traînée ici par mon groupe d'amis. Des fêtards qui ont une affinité avec l'alcool et les drogues, oui… Malgré ces faits, ils sont sympas. C'est justement pour ça que je suis amie avec eux, en fait. Je resserre ma veste en jean délavée contre moi, essayant de me frayer un chemin dans la foule malgré le fait que mes amis se trouvent devant moi et donc forcent un chemin. Ils me traînent jusqu’au bar, et je m'installe alors à côté d'un gars qui me semblent un peu bizarre. Je fronce les sourcils en le détaillant puis me retourne vers mes amis.

Je les regarde commander des verres, ne bougeant pas, un coude posé sur le bord du bar, ma joue appuyée contre ma main. Je ne bois pas, et malgré le fait que ce soit connu de mes amis, ils me proposent quand même un verre car « qui ne tente rien n'a rien », mais comme d'habitude, je refuse avec une mine dégoûtée dessinée sur les traits de mon visage. J'entends un vague « t'es pas drôle » que j'ignore en levant les yeux au ciel. Je détaille mes amis qui finissent par partir danser au milieu de la piste, entourés de gens puant la transpiration et l'alcool. Tout ce que je n'aime pas.

J'aime danser, ce n'est pas le problème. La danse est même mon métier principal, alors… Mais danser au milieu d'inconnus bizarres, très peu pour moi. Et puis, ce n'est même pas vraiment de la danse… C'est juste se balancer en suivant les basses de la musique et en se frottant à des inconnus… Bref, tout ça pour dire, que je ne suis pas vraiment à ma place. Je me tourne cependant vers la piste, détaillant toutes ces personnes qui n'ont rien trouvé de mieux que de venir se perdre ici. Mon regard passe sur des jeunes femmes que je détaille de la tête au pied, insistant sur leur visage et leurs jambes dénudées. Bon, je suis dans leur cas à ce niveau là… Je porte un short taille haute en jean ainsi qu'un crop top blanc qui dévoile un peu mon ventre.

Je suis sortie de mes pensées et de mon activité en entendant un bruit à côté de moi. Je me retourne vers le bar et me retrouve face à face avec un cocktail que je n'ai aucunement commandé. Je fronce légèrement les sourcils et relève la tête vers le barman qui ne prête même pas attention à ma réaction, repartant directement faire son boulot. Je reste interdite face à la boisson, ne comprenant pas vraiment ce qu'il se passe. Du mouvement à mes côtés attire mon attention et je me retrouve face à face avec une jeune femme, qui tient un verre à la main, contenant le même cocktail que celui que je viens de recevoir. Je penche légèrement la tête sur le côté, ne comprenant pas vraiment ce qu'il se passe.

- Salut, je suis Helen. Santé.


Je relève la tête vers la jeune femme, l'imitant en levant légèrement mon verre, cependant je le repose aussi tôt, alors qu'elle, elle en boit son contenu. Je prends alors le temps de détailler la jeune femme, passant par sa tenue et donc son corps, son visage, plus précisément ses lèvres et ses yeux. Je détaille aussi ses cheveux courts qui lui donnent un air rebelle mystérieux. Elle est belle, oui. Quand une femme est belle, il faut se l'avouer à soi-même, non ? Je déglutis alors avant de prendre moi aussi la parole.

« Je suis Apsara. »
Code by Silver Lungs
Sam 9 Sep - 19:05
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Libre :


Messages : 23
Les meilleures choses arrivent par hasard
Apsara & Helen
La soirée ne fait que commencer, et elle commence bien. De l'alcool à volonté à l'étage. Des strip-teaseuses. Je suis assise en face d'une femme tout à fait ravissante, à qui je viens de payer un verre et qui ne s'est pas encore enfuie.

« Je suis Apsara. »

Mieux que de ne pas s'être enfuie, elle me dit son prénom. Je préfère largement ça à celles qui ne veulent pas le dire, pour se donner un côté mystérieux et rebelle. Selon moi, c'est ridicule. C'est juste pour se donner un style qui sonne totalement faux. Je bois une gorgée ou deux de ma boisson, jetant un coup d'oeil aux alentours. Mon casse-croute qui était assis derrière nous se lève et se dirige vers la sortie. Et merde. C'est pas ce soir que je vais manger, j'imagine... Peu importe, pour l'instant j'ai mieux à faire.
Comme draguer cette jeune femme, par exemple.

« T'es pas en train de t'amuser sur la piste, t'es toute seule au bar sans boire d'alcool visiblement, » je jette un oeil à son cocktail qui n'a pas bougé d'un millilitre « alors pourquoi t'es là ? Tes amis t'ont trainé ici et t'ont abandonné ? »

Pour être accoudé seul à un bar, en général c'est pour se bourrer la gueule. Chose qu'elle n'a pas l'air d'avoir envie de faire. J'émets donc la seule hypothèse qu'il me reste, à savoir qu'elle est ici de force et non de plein grès. Oui, je suis le genre de personne qui regarde chaque détail et essaie d'en comprendre l'intérêt. En même temps, après avoir passé des siècles à chasser des hommes, il faut bien que j'y prête attention. Ce sont toujours les détails qui nous font tout comprendre d'une situation.

Code by Silver Lungs
Mar 1 Mai - 14:28
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Libre :






Baguette magique : 31,9 cm - Bois de Charme - Crin de licorne
Messages : 11
Ce qu'on rencontre dans la vie est la destinée. La façon dont on la rencontre est l'effort personnel.
การประชุม
☆ Helen & Apsa ☆


Je ne sais toujours pas ce que je fais là… Je devrais être chez moi, dans mon lit, enroulée en saucisson dans ma couette en regardant une série sur Netflix… Mais non. Me voilà dans une boîte de nuit qui passe de la musique que je n'écoute jamais, entourée de personnes qui puent et qui ne savent pas danser. Et en plus de tout ça, la majorité de ces personnes sont bourrées. Je ne suis absolument pas dans ma zone de confort et ça commence à me stresser un peu. Je n'ai pas le permis, et à cette heure-là, les métros ne passent plus et les taxis se font rares… Mais je n'ai pas envie d'attendre que mes amis ne me ramènent.

Me voilà à attendre comme une idiote au bar, et voilà qu'une jeune femme séduisante m'offre un verre alors que je ne bois pas… Vraiment fun comme soirée. Mais bon. Si cette jeune femme peut m'aider à faire passer le temps et qu'elle ne me force pas à boire, ou ne tente pas de me faire des avances douteuses, pourquoi pas. Mon regard se balade sur son visage que je détaille, puis descend sur son corps avant de rapidement remonter pour la regarder dans les yeux. Moi, intimidée ? Jamais… Un peu… Beaucoup en fait.

- T'es pas en train de t'amuser sur la piste, t'es toute seule au bar sans boire d'alcool visiblement…

Son regard se pose sur la boisson qu'elle vient de m'offrir et que je n'ai toujours pas bu – que je ne boirai sans doute jamais. Je baisse le regard avec un sourire gêné, comme pour m'excuser de lui avoir fait perdre son argent pour rien.

- Alors pourquoi t'es là ? Tes amis t'ont trainé ici et t'ont abandonné ?

Je laisse s'échapper un soupir à ses mots. Je relève le regard vers elle en replaçant une mèche de mes cheveux derrière mon oreille, avant de poser mon regard sur mon verre, m'amusant à faire tourner le liquide à l'intérieur.

- Exactement. Ce n'est pas la première fois, mais j'arrive jamais à leur dire non, alors… Me voilà.

Je dois sûrement passer pour la fille coincée qui est trop faible pour refuser quelque chose face aux autres… C'est un peu le cas, quand on ne me connaît pas trop bien. Mais je me garde bien de garder mon côté rebelle pour des occasions spéciales. Très spéciales même… Mais c'est une autre histoire, et c'est un peu gênant. Je pousse mon verre vers la jeune femme, pour qu'elle, elle puisse le boire et pour ne pas avoir payé ça pour rien. Elle a bien compris que je ne buvais pas, alors ça devrait bien passer. Je finis par relever un regard timide vers elle :

- Et toi ? Pourquoi t'es là ? Je veux dire… T'es là pour t'amuser comme tout le monde, mais… Enfin… Pourquoi ce soir ? T'es avec des amis ?

Je m'embrouille. Je suis gênante. Que quelqu'un vienne me sauver. À l'aide.
Jeu 23 Aoû - 21:48
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Libre :


Messages : 23
Ce qu'on rencontre dans la vie est la destinée. La façon dont on la rencontre est l'effort personnel.
การประชุม
☆ Helen & Apsa ☆


Cette soirée s'annonce intéressante. De l'alcool, des ventes de drogue en prévision, peut-être un en cas en fin de soirée. Et en plus je suis en train de discuter avec une jeune femme fort jolie qui ne m'a pas encore envoyée bouler. C'est pas mal pour l'instant, non ? Je lui demande ce qu'elle fait là, sirotant tranquillement mon verre. J’émets l'hypothèse que ses amis l'ont abandonnés.

- Exactement. Ce n'est pas la première fois, mais j'arrive jamais à leur dire non, alors… Me voilà.

Bingo. Je souris à sa remarque. Ce retrouver dans une boite contre son gré n'est jamais très amusant. Mais je suis là pour rattraper sa soirée. Je rigole, on se détend. Je prends le verre qu'elle me tend, en buvant une gorgée. J'ai un coude posé sur le bar, je suis au trois quarts tournés vers Apsara. Je ne fais que regarder son visage, observant majoritairement ses yeux. Non, je ne suis pas de ces nanas qui ne font que vous dévorer du regard. J'ai passé l'âge de vouloir sauter sur tout ce qui bouge. J'aime qu'on me regarde quand je suis d'humeur, sinon je n'aime pas ça. Pas du tout. Je respecte assez les femmes pour éviter de ne faire que les mater. Ca c'est bon pour les hommes en chien et les femmes avec peu de vertus.

- Et toi ? Pourquoi t'es là ? Je veux dire… T'es là pour t'amuser comme tout le monde, mais… Enfin… Pourquoi ce soir ? T'es avec des amis ?

Je souris. Elle est mignonne. Je bois une gorgée de ma boisson, repoussant mon verre. Les jus de fruits, c'est pas mon truc. Ouais il y a de l'alcool dedans... Peut-être assez pour rendre ivre un bébé. Je passe ma main dans mes cheveux, pur réflexe.

- Je suis avec des potes. Ceux qui sont en train de nous regarder depuis la mezzanine là bas.

Je leur jette un coup d’œil et un sourire désespéré. Ils sont impossibles. Mais pas méchant, pas ceux là. Ouais, ils nous observent depuis tout à l'heure, je peux sentir leur regard posé sur nous. Grâce, encore, à ce sixième sens que j'ai développé au fil des années.

- Ils sont pas méchants. Juste un peu cons. Et bourrés.

On va pas se le cacher, j'ai vu ça rien qu'en leur jetant un regard. Le fait que je les connaisse a dû aider à voir ça. Quoique, leurs pousses levés et leur sourire con quand je me suis tournée vers eux à dû y faire pour beaucoup... Ils sont gênants.


Jeu 30 Aoû - 21:28
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Libre :






Baguette magique : 31,9 cm - Bois de Charme - Crin de licorne
Messages : 11
Ce qu'on rencontre dans la vie est la destinée. La façon dont on la rencontre est l'effort personnel.
การประชุม
☆ Helen & Apsa ☆


La jeune femme prend mon verre… Le sien ? Celui qu'elle m'a offert on va dire, et mon sourire gêné s'agrandit un peu alors que je baisse le regard. Ça ne doit pas faire plaisir de se prendre un vent comme ça, et ça me gêne de mettre les gens mal à l'aise… Mais je n'ai pas envie qu'elle perde son argent comme ça pour rien.

Pendant ce temps, je détaille la jeune femme face à moi, une fois de plus. Mon regard se perd sur ses cheveux coupés courts et un peu ébouriffés, qui lui donnent un air sauvage tout à fait appréciable. Puis je regarde ses yeux, ses joues, son nez, ses lèvres, avant de reposer mon regard dans le sien. Je ne mate pas. J'observe. Nuance. Tout le monde observe la personne à qui il parle au moins une fois donc bon… Ouais, bon, pas quatre fois… Ou cinq… Mais c'est pas de ma faute ! J'ai rien à faire d'autre.

- Je suis avec des potes. Ceux qui sont en train de nous regarder depuis la mezzanine là bas.

Je suis le regard d'Helen, me retournant un peu sur mon tabouret pour apercevoir ses amis. Qui ne m'apparaissent absolument pas rassurants… Mais il ne faut pas juger au premier abord, non ? Je me retourne, un peu gênée, avant de poser mes deux coudes sur le comptoir, ma tête posée sur mes mains, tournée vers la jeune femme.

- Ils sont pas méchants. Juste un peu cons. Et bourrés.

Je laisse échapper un petit rire, passant une mèche de mes cheveux derrière mon oreille, en soupirant. Je me retourne finalement vers la foule, apercevant un de mes amis en train de se frotter à une femme qui semble apprécier ça. Une mine de dégoût passe sur mon visage alors qu'un frisson me traverse le corps. Je ne suis vraiment pas à ma place ici, et je commence à stresser un peu. Ou à paniquer. Ou les deux. C'est oppressant ici.

- Je crois qu'on a le même genre de potes… Ils s'entendraient bien.

Je tente de me concentrer sur la jeune femme, évitant de balader mon regard autour de nous. La musique est trop forte, il y a trop de monde, il fait trop chaud et l'air est trop pesant à mon goût. Vraiment. Je ne me sens pas totalement bien. Je passe une main sur mon front, prise d'un coup de chaleur avant de relever le regard vers Helen.

- Tu devrais peut-être retourner avec tes amis… Je dois partir.

Lun 10 Sep - 18:29
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Libre :


Messages : 23
Ce qu'on rencontre dans la vie est la destinée. La façon dont on la rencontre est l'effort personnel.
การประชุม
☆ Helen & Apsa ☆


Je suis le regard de la jeune femme sur la piste. Les corps se trémoussent, se collent, s'embrassent, se frottent. Ouais, très peu pour moi ce genre d'endroit. A part pour mater. Je reporte mon attention sur la jeune femme.

- Je crois qu'on a le même genre de potes… Ils s'entendraient bien.

Je souris à sa remarque. Je pense que beaucoup de gens s'entendraient avec eux, en réalité. Pourquoi ? Parce que maintenant, tout le monde sort, se bourre la gueule et fait de la merde. Eux sont surement pire, je l'accorde. Mais il n'empêche qu'ils ont sans doute des points communs avec beaucoup de monde.

- Tu devrais peut-être retourner avec tes amis… Je dois partir.

Je dirais surtout qu'elle n'a pas l'air bien. Rien de surnaturel à deviner ça, elle a blanchi d'un coup. Je me lève, repoussant le tabouret vers le bar.

- T'as pas l'air bien. Je t'accompagne dehors ?

Loin de moi l'idée de la draguer. J'ai juste pas envie de laisser une jolie femme comme elle aller toute seule (je me doute que ses potes ont pas l'intention de sortir tout de suite) dehors à la sortie d'une boite de nuit. Trop de monde bourré, trop de mecs en chien. J'ai le droit d'être sympa de temps en temps non ?

Mar 11 Sep - 17:05
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Libre :






Baguette magique : 31,9 cm - Bois de Charme - Crin de licorne
Messages : 11
Ce qu'on rencontre dans la vie est la destinée. La façon dont on la rencontre est l'effort personnel.
การประชุม
☆ Helen & Apsa ☆


Je suis vraiment faible… Mais je ne sais jamais comment convaincre mes amis de me laisser tranquille et de ne pas m'emmener dans un endroit aussi foireux que cette boite de nuit de merde… Je n'aime jamais les gens qu'on peut trouver dans cet endroit. Enfin, Helen semble être une exception, mais toutes les autres personnes m'insupportent. Ça les avance à quoi de sortir si tard, danser si mal sur de la si mauvaise musique et de boire de si mauvaises boissons… Vraiment je comprends pas.

Je me laisse glisser du tabouret, gardant une main posée sur celui-ci une fois que je suis debout. Vraiment je ne me sens pas bien… Je ne sais pas pourquoi, d'un coup, comme ça, mais je ne me sens vraiment pas d'humeur à faire un malaise ici… Je passerais totalement inaperçue et je me ferais piétiner par des gens bourrées… à l'aide vraiment.

- T'as pas l'air bien. Je t'accompagne dehors ?

Je relève le regard vers la jeune femme si bienveillante et je lui souris doucement, gênée. Quoi… Me faire accompagnée par une aussi belle femme, c'est pas tous les jours… Un vertige me sort rapidement de ses pensées qui ont trop dérivé, et je tente de me remettre droite.

- Je veux bien… mais je ne veux pas abuser de ta gentillesse Helen…

Mais j'en ai quand même envie. J'ai trop peur de m'évanouir d'un coup ou de me faire pousser dans tous les sens. Ou même d'avoir à faire avec des gens bourrés. Helen doit bien être la seule femme ici à ne pas avoir uniquement de l'alcool dans les veines. En plus de moi.

Sam 22 Sep - 20:39
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Libre :


Messages : 23
Ce qu'on rencontre dans la vie est la destinée. La façon dont on la rencontre est l'effort personnel.
การประชุม
☆ Helen & Apsa ☆


Je regarde la jeune femme se lever de son tabouret, me demandant un instant si elle ne va pas juste en tomber. Elle a l'air de tenir sur ses deux jambes, finalement. je souris à Apsara, lui proposant de l'accompagner dehors. Un peu d'air frais ne lui fera pas de mal. Je ne compte pas la laisser se débrouiller toute seule au milieu de cette foule. La savoir se faire peloter par des mecs bourrés, ou même juste bousculée me ferait chier. Allez savoir pourquoi...

- Je veux bien… mais je ne veux pas abuser de ta gentillesse Helen…

Je lui souris, secouant la tête en signe de négation. Les gens me traitent rarement de personne gentille, malgré le fait que j'arrive bien souvent à sortir mes "potes" de la merde. La plupart du temps je suis indifférente, voir totalement égoïste. Amener la jeune femme dans un lieu un peu plus sur, ou au moins un lieu ou elle se sentira mieux ne me dérange absolument pas. J'aurais là une bonne occasion de passer un peu plus de temps avec elle (elle est belle je rappelle) et je ferai ma bonne action de l'année par la même occasion.

Je m'avance à travers la boite de nuit, vérifiant qu'Apsara reste à mes côtés. Je joue des coudes pour nous frayer un chemin vers la sortie. On y est bientôt, l'espace est un peu plus dégagé. La jeune femme marche à côté de moi et je lui attrape le poignet en la tirant vers moi pour lui éviter une collision avec un gars. Celui-là est à moitié bourré, tiens deux verres dans ses mains et est plus occupé à mater le cul des nanas qu'à regarder ou il marche. Je lui lance un regard noir et ne me serais pas gêné pour lui coller mon poing dans la figure si je n'avais pas eu mieux à faire.

Nous arrivons dehors, et j'avoue que prendre un bol d'air frais ne fait pas de mal. L'intérieur sentait l'alcool, la transpiration, la clope et j'en passe. Je me tourne vers la jeune femme, toujours avec un léger sourire aux lèvres.

- Ca va mieux ?

Jeu 27 Sep - 21:30
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: