:: ...A Perpette :: Pré-au-lard Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
C'était pas prévu... - Peter
avatar
Libre :





















Messages : 63
Gryffondor
C'était pas prévu...
Peter & Lauren
Pré-au-lard... Je sens qu'avec mes amis, on va passer toutes nos journées là-bas. Bah quoi, c'est les vacances de Noël, on a tout le temps... Presque personne est rentré chez lui dans mon groupe d'amis. Après tout, Poudlard, c'est notre deuxième maison. Et moi, j'ai bien prévu de réviser mes cours, de tout réviser. D'essayer de comprendre ce que j'ai pas compris. Oui, je suis motivée... Après tout, j'ai rien foutu, j'ai rien compris depuis le début de l'année, allons bon. Je marche dans l'allée principale de Pré-au-lard, entourée par mes amis et tenant par la main ma copine. Oui, à la base, c'était juste ma meilleure amie, mais ça a changé. Je savais que j'étais attirée par les femmes au même titre que les hommes, mais alors, si on m'avait dit un jour que je tomberai amoureuse de ma meilleure amie, je lui aurai ri au nez.

Je suis enfin débarrassée de cette chose qui me hantait et qui me contrôlait. Un esprit. Je croyais que c'était que chez les moldus qu'il y avait ça... D'ailleurs, je ne sais toujours pas qui me hantait. Et j'ai bien l'intention de le découvrir et de faire gaffe maintenant. Kenneth, le copain de mon amie Abigail, c'est grâce à lui que je suis redevenue moi-même. Et pour ça, je le remercierai jamais assez. J'évite toujours Peter, plus qu'avant, traînant dans mon coin quand je m’entraîne, évitant tout contact visuel avec lui, évitant de lui parler ou même d'être trop près de lui. Pourquoi ? Je sais pas. Il traîne avec toutes les filles, à draguer tout le monde, je ne suis qu'une parmi tant d'autres, alors c'est pas une grande perte pour lui.

Mes amis se décident à aller boire un verre, sauf que moi, j'étais partie pour aller à Zonko. Et puis même... Je sais pas où ils veulent aller boire un verre... Et y'a une chance sur trois je crois, qu'ils aillent là où Peter travaille. Et c'est sans moi, vous voyez ? Je leur fais part de mon choix, et je rapproche ma copine de mon corps en la tirant légèrement par le bras. Mes lèvres attrapent les siennes, déposant un chaste baiser sur ses lèvres. Si je l'embrassais vraiment, on resterait là de longues minutes. Je souris contre ses lèvres puis me recule, lui lâchant la main pour me diriger toute seule vers Zonko. Je marche tête baissée, tournant dans une ruelle. Je relève la tête et m'arrête lorsque mon regard croise celui d'une personne que je connais trop bien. Enfin, pas vraiment. Mais ce que je connais me suffit. Peter.
Code by Silver Lungs

_________________

I'm a wild coyote !


Dim 14 Juin - 15:18
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Libre :





































Messages : 37
Alpha
C'était pas prévu...
Peter & Lauren
J'ai besoin de prendre un bol d'air frais là. L'odeur de l'alcool flotte lourdement à la tête de sanglier, et je commence à en avoir mal au crâne. J'ai pourtant l'habitude de tous ces piliers de bar, de cette odeur malsaine, et de tout ce qui peut être rattaché à ce bar malfamé. Mais aujourd'hui, je suis de mauvaise humeur, et tous ces hommes affalés sur leur table redemandant un whisky pur-feu alors qu'il sont même plus en état de marcher, me grisent un peu plus. Ouais, j'en ai marre de tous ces abrutis incapables d'autre chose que de se bourrer la gueule à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit.

Alors je sors hors de ce maudit bar, prenant juste le temps de passer ma veste sur mes épaules. L'air frais mord ma peau, et je ferme un instant les yeux pour me remplir les poumons d'une grande bouffée d'air. Je glisse mes mains dans mes poches, et marche à pas lents dans la ruelle peu fréquentée. Je sens au fond de ma poche un briquet, et me souviens d'avoir un paquet de cigarettes à l'intérieur de ma veste. J'en sors une que je porte à ma bouche, et hésite un instant à l'allumer. Je n'en fume que très rarement, et je voulais décrocher. Mais mon cerveau a décidé de me dire que je suis en manque. Quand j'allume une clope, c'est jamais bon signe. Énervement ou fatigue. Souvent l'un des deux. Et rarement les deux, comme aujourd'hui.

Je porte mon briquet au bout du tube de tabac, mettant mon autre main devant pour réussir à l'allumer. Je remets le petit objet qui fait du feu dans ma poche, et tire une taf, faisant ressortir la fumée par mon nez. Ouais, ça fait du bien finalement. Je suis crevé et sur les nerfs, et je sais pas pourquoi. Peut être parce que j'arrive plus à dormir sans me réveiller au beau milieu de la nuit sans savoir me rendormir. Ou peut être parce que Lauren fait tout pour m'éviter. Je veux dire, encore plus qu'avant. Et je ne sais pas pourquoi. Mais ça m’énerve, ça oui !

Je m'adosse à un mur dans l'ombre d'une petite ruelle, et regarde la rue principale. Tiens, parlant du loup, la voilà... Lauren semble bien s'amuser en tout cas, avec sa bande de potes. Elle est vachement proche d'une des nanas quand même. Sûrement ça meilleure amie. Attendez... Elle embrasse sa meilleure amie elle !? J'écrase rageusement ma cigarette presque finie, et sers des poings. Voilà pourquoi elle s'éloigne, pour pas que je tombe sur ça ! Je vais pas aller la voir maintenant en pleine rue, je sens que ça va mal finir.

Elle vient par ici, et je m'enfonce un peu plus dans l'ombre de la rue. Elle ne semble pas m'avoir vue. Une minuscule voix dans ma tête me dit de partir. Mais je reste. Parce qu'elle a des comptes à me rendre là. Je déteste qu'on me mente, je déteste être trompé, dupé. Et je ne vais pas laisser passer ça, vous pouvez me croire. Elle relève la tête et me remarque enfin. Mon regard incendiaire doit la brûler, mais je sens qu'il n'est pas rouge. Il est encore humain. Pour l'instant.

-Ça va, on s'amuse bien ?

A peine d'ironie dans ma phrase. Qu'elle essaye donc de jouer l'innocente, et elle va découvrir qui je suis.

-C'était qui cette fille là ?
Code by Silver Lungs
Dim 14 Juin - 16:11
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Libre :





















Messages : 63
Gryffondor
C'était pas prévu...
Peter & Lauren
Je relève la tête et croise ce regard qui me fait déchanter, tout le temps, et que j'évite depuis un moment. Pourquoi je l'évite ? Parce que... Ce gars passe son temps à draguer toutes les filles qu'il croise, à les séduire, et j'imagine encore plus chaque soir. Normalement, ça devrait rien me faire, après tout, je ne suis rien pour lui et il n'est rien pour moi, mais je ne sais pas pourquoi... J'ai pas envie de penser ça. Je déteste quand il traîne avec toutes les meufs et bonnasses de sa meute là. Et ces meufs là, qui savent rien faire, elles le draguent en retour, en plus. Et ça à le don pour me faire littéralement péter un câble. Quand c'est comme ça, je me barre de la salle d'entraînement sans un mot, muette comme une tombe. Je ne claque même pas la porte en partant, si je le faisais, ça ferait énormément de dégâts, et j'ai pas envie de payer.

Son regard me transperce et j'ai l'impression qu'il va juste me sauter dessus et m'égorger. Pourquoi ? J'ai rien fait qui puisse lui nuire, mis à part l'ignorer, mais y'a pas de raisons pour qu'il me regarde comme ça. Je suis arrêtée, les mains dans les poches de ma veste en cuir. Je le fixe en retour, n'essayant pas de perdre de l'assurance face à ce regard... J'ai même pas de mots pour le qualifier. Peut-être me fait-il peur ? Non, aucune odeur de peur.

-Ça va, on s'amuse bien ?

J'hausse un sourcil. Quoi ? Pourquoi il me parle comme ça, lui ? J'ai encore le droit de me balader à Pré-au-lard, d'être avec des potes ou encore d'embrasser ma copine ! C'est mon Alpha, peut-être ouais, mais je suis grande et je fais ce que je veux. Il n'a pas à me parler comme ça, déjà. Je ne lui appartiens pas ! Si il n'avait pas continué à me parler, je serai passée devant lui comme si de rien n'était.

-C'était qui cette fille là ?

Okay, je vois où il veut en venir. Je m'amuse bien parce que j'embrasse ma copine ? Bah ouais mon vieux, c'est cool, ça me change les idées. Je ne suis pas du genre à sortir avec quelqu'un et à rester à un mètre de cette personne, je ne suis pas du genre à ne pas assumer une relation. Il est homophobe peut-être celui là ? Après tout, on peut s'attendre à plein de chose avec ce mec là.

- Une fille de la cinquantaine de personnes que je drague par jour, un problème ?

Je parle pas de moi, je parle de lui là. Je sais pas pourquoi j'ai un problème avec les filles qu'il drague constamment, mais... Réellement, ça me tape sur les nerfs. Vraiment. Si je lui parle mal ? Aucun problème, s'il veut me tuer, qu'il le fasse. Le respect est mort entre nous je crois. Il tripote toutes les meufs sous mon nez, alors je lui parle mal, c'est tout.

- C'est ma copine, y'a un truc qui va pas ?

Je le fixe, gardant mon calme face à l'Alpha qui semble assez remonté. Pourquoi ? J'en sais rien, je veux pas savoir. En plus, ça pue la clope ici.

- Tu me laisses partir maintenant ? Merci.

J'attends même pas sa réponse, car je l'ai donné moi même. C'est pas parce qu'il est venu me parler que je vais être sympa et que je vais arrêter de l'ignorer, ça marche pas comme ça. Je passe devant lui, mon regard posé devant moi.
Code by Silver Lungs

_________________

I'm a wild coyote !


Dim 14 Juin - 17:22
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Libre :





































Messages : 37
Alpha
C'était pas prévu...
Peter & Lauren
-Une fille de la cinquantaine de personnes que je drague par jour, un problème ?

Excusez moi ? Du peu que j'en sais sur Lauren, ça lui ressemble pas. Autant la manière de formuler ses phrases que ses paroles en elles-même. Non, c'est pas d'elle qu'elle parle... Mais de moi. On m'a souvent reproché de draguer toutes les nanas que je trouvais pas mal. Et c'est pas tout à fait faux. Bien souvent, ça se finissait dans la chambre si vous voyez ce que je veux dire. Mais depuis que j'ai rencontré Lauren, je me tiens à carreaux, c'est pour dire ! Parce que franchement, c'est pas mon genre. Ouais, ok, ça m'arrive de tourner autour de femmes. Mais ça va pas plus loin. J'allais répondre, mais...

- C'est ma copine, y'a un truc qui va pas ?

Je crois que j'ai mal entendu. Copine, vraiment ? Remarquez, elle n'allait pas embrasser une amie comme ça pour s'amuser hein... Mais oh, je suis là moi ! Je sais pas si on peut dire qu'on est vraiment ensemble. Après tout, j'ai jamais eu de relations de longue durée avec quelqu'un. Je sais pas comment c'est censé se passer moi... Mais dans tous les cas, il y a quelque chose en moi qui fait monter ma colère à l'idée de Lauren dans les bras de quelqu'un d'autre ! La... Jalousie ? Je crois qu'on appel ça comme ça, ouais. Et pour la première fois de ma vie je crois, j'ai rien à répondre. Qu'est ce que vous voulez que je réponde moi ?! Je suis même pas sur que Lauren ait vu en nous quelque chose pouvant se rapprocher d'un couple. Je vois pas pourquoi je lui ferais une crise de jalousie, c'est bon pour les bonnesfemmes ça. Et pourtant, j'en ai envie.

- Tu me laisses partir maintenant ? Merci.

Je ne dis rien qu'elle passe devant moi comme si je n'existais pas. Parce qu'elle pense que je vais la laisser filer comme ça ! Je lui attrape le bras, peut être un peu trop vivement, mais mon but n'est pas de lui faire mal.

-Je crois qu'on a à parler, tu trouves pas ?

De beaucoup de choses en fait. Je déteste qu'on me cache des choses, bien que je ne suis pas tout à fait sur que Lauren me doive quelque chose. Mais je veux des explications, et je compte bien les avoir. Personne ne m'a joué un sale tour en s'en tirant par la suite... Bien que quelque chose en moi me dit que je ne saurais pas faire de mal à Lauren. Et je sais pas pourquoi.

-Et nous deux alors, c'était du vent ? Ça semblait pas te déplaire pourtant.

Ouais bah je suis nul pour les conversations dans ce genre là moi. D'habitude c'est plutôt les naans qui viennent pleurer dans mes bras parce qu'elles se rendent compte qu'elles ne sont rien pour moi. Et je suis pas du genre à courir après une fille hein. Elle vient c'est bien, elle vient pas tant pis pour elle. Mais, avec celle-ci, j'ai l'impression que quelque chose est différent.
Code by Silver Lungs
Dim 14 Juin - 21:35
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Libre :





















Messages : 63
Gryffondor
C'était pas prévu...
Peter & Lauren
C'est lui qui semble le plus énervé de nous deux... Mais je crois que je suis autant énervée que lui. Sauf que ma colère, je la garde en moi et je suis juste... Jalouse. Peut-être. Sûrement. En fait j'en suis sûre, mais je ne trouve pas la raison de cette jalousie. Je crois même que... Je pourrai tuer une des filles qui lui saute dessus. Je chasse ces pensées de mon esprit, puis commence à passer devant lui, l'ignorant totalement. Je n'ai pas envie de lui parler, je n'ai pas envie rester avec lui, surtout que ça peut mal, très mal tourner. Un Alpha provoqué, ça fait pas du bien, je peux vous le dire. Une main aggripe mon bras et me tire en arrière. Je lève les yeux au ciel puis revient à ma place initiale. Mon regard passe des yeux de l'Alpha à sa main, puis à ses yeux. Qu'il me lâche oui ! On peut jamais éviter une conversation avec lui...

-Je crois qu'on a à parler, tu trouves pas ?

Mon regard sombre plongé dans le sien, je crois qu'il a déjà la réponse. Non. On a pas à parler, et je n'ai pas envie de parler. J'ai envie de tracer ma route, j'ai même envie d'aller réviser là. En gros, rentrer à Poudlard, même sans mes amis.

-Et nous deux alors, c'était du vent ? Ça semblait pas te déplaire pourtant.

Et c'est lui qui permet de dire ça ? C'est St-Mangouste qui se fout de la charité. Je baisse la tête pour poser mon regard sur la main qui tient mon bras. Je ferme les yeux et respire lentement pour reprendre contenance. Je relève le regard, sans aucune expression.

- C'est plutôt à moi de te faire la remarque.

Ce n'est pas moi qui drague tout ce qui bouge sous ton nez, ce n'est pas moi qui fait tout ça. Juste toi, toi, encore et toujours toi. Mais ça je ne vais pas lui dire, pourquoi je serai jalouse, hein ? Il n'y a aucune raison. Je reporte mon regard sur sa main qui m'agrippe toujours le bras.

- Lâche moi, je ne t'appartiens pas, Peter.

Je ne sais pas comment réagir. Je ne sais pas si je dois quand même partir, malgré qu'il me retienne. Après tout, si j'atteins le bout de la ruelle, j'arrive dans une grande rue, avec du monde, on trouverait ça louche qu'il me suive comme ça. Ou bien je lui parle mal, en lui disant ce que je pense... Mais j'arrive pas, je suis plus perdue qu'autre chose.

- Je ne suis pas un objet qu'on peut prendre puis jeter quand on veut ! Peut-être que ça dérange pas les autres filles que tu fréquentes, mais moi ça me dérange.

J'ai une expression de dégout sur le visage, mais je suis plus brisée qu'autre chose. Il ne se rend pas compte. J'ai 15 ans... J'ai le droit de fréquenter qui je veux, et on n'a pas à jouer avec les gens comme ça !

- Tu es peut-être mon Alpha, mais tu n'as pas tous les droits sur moi.
Code by Silver Lungs

_________________

I'm a wild coyote !


Lun 15 Juin - 18:37
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Libre :





































Messages : 37
Alpha
C'était pas prévu...
Peter & Lauren
- C'est plutôt à moi de te faire la remarque.

Pardon ? J'ai dû mal entendre. Je ne saute pas sur tout ce qui bouge non plus. D'accord, ça m'arrive d'être parfois un peu proche d'une fille. Mais ça s'arrête là, il n'y a jamais rien de plus.

- Lâche moi, je ne t'appartiens pas, Peter.

Je sers les dents et lui lâche le bras. Oui, je suis jaloux. C'est mon droit, non ? Je pensais que Lauren nous accordait plus d'importance que ça. S'il y a jamais eu de "nous".

- Je ne suis pas un objet qu'on peut prendre puis jeter quand on veut ! Peut-être que ça dérange pas les autres filles que tu fréquentes, mais moi ça me dérange.

Je hausse un sourcil, surpris par sa remarque. Je rêve... C'est vraiment Lauren que j'ai en face de moi ?

"Je ne te considère pas comme un objet."

Et c'est vrai. Je suis loin de la considérer comme tel.

- Tu es peut-être mon Alpha, mais tu n'as pas tous les droits sur moi.

Elle est vraiment de mauvaise humeur aujourd'hui je crois. Ou alors c'est moi qui suis irritable.

"Je n'ai jamais prétendu avoir tous les droits sur toi. Je pensais juste que nous deux ça donnerait quelque chose d'autre que ça."

Avec Lauren, c'était différent d'avec les autres nanas.

"Mais si t'as décidé de foutre en l'air ça, très bien. Au moins j'aurais rien à me reprocher."

Code by Silver Lungs
Ven 25 Déc - 20:56
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: